Gestion différenciée = espèces préservées

Date de l'actualité: 
23/06/2020

Nombreuses sont les collectivités qui, se préparant au retour des promeneurs, ont drastiquement tondu et fauché des espaces restés vierges de toute intervention et de tout dérangement pendant le confinement, et où la faune s’était naturellement installée.

Or, il est possible de raisonner la gestion des espaces collectifs : les zones très fréquentées et les cheminements sont entretenus de façon régulière,  à l’inverse, les secteurs peu ou pas du tout utilisés par le public sont entretenus moins fréquemment, voire fauchés annuellement en fin de saison. Cela permet de dédier ces espaces à la préservation de la faune et la flore de nos territoires et même de sauver des espèces menacées !
Quelques exemples de gestion différenciée des espaces publics, cliquez ici.

Pour en savoir plus, lisez l'article complet sur le sujet.

Accenteur mouchet dans haie - Bernard Liégeois